Anneessens 25

ANNEESSENS 25 VS WAREMME AC en 1/4 de FINALE Coupe de Belgique le 26/03/2014

ANNEESSENS 25 VS WAREMME AC en 1/4 de FINALE Coupe de Belgique le 26/03/2014

 

   

ANNEESSENS 25 VS WAREMME AC en 1/4 de FINALE Coupe de Belgique le 26/03/2014

   
 
  On s'attendait à une rencontre disputée entre les seconds classés de la Nationale 3A, RCP Kessel-Lo, et de la Nationale 3B, Anneessens 25 Bruxelles, dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique. Il n'en a rien été. Les Bruxellois, promus de P1, ont prouvé, en s'imposant largement sur la marque de 8-2, que le niveau du football en salle en Province du Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale était l'un des plus élevés du pays.   "Honnêtement, nous ne nous étions nullement focalisés sur les statistiques de l'adversaire (NDLR: 14 victoires en 17 matchs de championnat)", explique le goléador d'Anneessens, Ali Makhoukhi. "On avait décidé de mettre la pression directement. Ce choix a été bénéfique. Nous avons continuellement fait la course en tête. On savait qu'avec plus de 200 supporters acquis à notre cause et que nous avons d'ailleurs eu difficile de caser faute de place, rien ne pourrait nous arriver. Nous nous sommes même permis le luxe de faire tourner le noyau après la pause." Comme récompense, les Bruxellois auront le privilège, en match aller des quarts de finale, d'accueillir le 26 mars Waremme AC, leader de l'élite. "On se demande déjà comment nous allons procéder pour faire entrer un maximum de supporters puisque l'on s'attend à la toute grande foule. On ne pouvait rêver mieux et en débutant d'abord chez nous, qui sait si un exploit n'est pas envisageable? En tout cas, nous ne sommes pas plus impressionnés que cela. Pas mal de nos joueurs ont connu le haut niveau, comme Jamal (auteur d'un tour gros match contre Kessel-Lo) et Esmail Rezki, alors que j'ai joué notamment en D1 à Alliance Ecaussinnes. Notre but sera de préserver le suspense pour le match retour."   Avant cette double confrontation de gala, le championnat reprend ses droits ce vendredi 14 mars, avec une visite qui sur papier ne devrait poser aucun problème. Notre interlocuteur et les siens se rendent, sans Rachid Amhri (luxation d'un doigt), chez les lanterniers du FC Cinacien. "Oui, mais on a appris sur votre site que les dirigeants avaient décidé de se séparer de leur coach, Sylvain Willem. On suppose que c'est dans le but de provoquer un électrochoc tant qu'il est encore temps. Evitons alors tout excès de confiance pour ne pas laisser la voie royale dans la course au titre à l'Union Wemmel." Les voisins comptent actuellement trois unités d'avance. "Nous avons déjà joué deux fois contre eux en partageant chaque fois l'enjeu. Hormis LART Bruxelles (3e), mais aussi Besiktas Schaerbeek, souvent imprévisible, il nous reste que des matchs plus qu'à notre portée. Il faudra compter sur au moins deux revers de Wemmel. Avec la pression liée à leur statut, les «Unionistes» vont peut-être lâcher du lest. Il faudra alors en profiter, même si l'on sait que la seconde place pourrait suffire suite au forfait général de Relemko Koersel et du Cocoloco Arlon en D1 pour accéder à la D2." Notre interlocuteur, qui a franchi le cap des 40 buts, meilleur artificier de la Nationale 3B, sera dans ce contexte d'une grande utilité. "Cette efficacité, je la dois aux rayonnement général de l'équipe. J'espère toutefois secrètement atteindre les 50 buts. Dix buts en sept matchs restants, ce n'est pas insurmontable." A noter le retour la saison prochaine, pour renforcer la défense, du CKB Puurs de Mustapha Rezki.

Vous souhaitez rejoindre notre club ? N’hésitez pas à nous contacter.