Anneessens 25

Coupe de Belgique 2014-2015

Coupe de Belgique: près de 800 personnes attendues par Anneessens 25 Bruxelles pour la visite de Waremme AC

   

Coupe de Belgique: près de 800 personnes attendues par Anneessens 25 Bruxelles pour la visite de Waremme AC

   
  Ils en parlent déjà depuis des semaines dans le quartier d'Anneessens et les environs. De quoi? De la venue, ce vendredi 13 février (coup d'envoi à 21h), des champions de Belgique en titre et actuels leaders de D1 de Waremme AC, adversaires d'un soir dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique. La salle Vanderputten qui héberge Anneessens 25 Bruxelles sera, à n'en pas douter, prise d'assaut, comme ce fut le cas en novembre dernier pour le derby face à Futsal Molenbeek. "Ce soir-là, près de 800 spectateurs se trouvaient dans notre salle",rappelle le buteur de l'équipe et trésorier du club Ali Makhoukhi (photo ci-contre). "C'était magique. Nous devrions à nouveau atteindre facilement ce nombre et on fera le maximum pour ne refuser l'accès à personne.   Quand on connaît l'effervescence qui règne dans le quartier, mais aussi auprès de clubs voisins de Molenbeek ou encore Schaerbeek, cela ne sera pas simple. La barre du millier de supporters serait certainement franchie si nous en avions les moyens logistiques."   Notre interlocuteur nous explique les raisons de cet engouement. "Les joueurs qui défendent nos couleurs représentent la troisième génération de l'équipe. Nous n'avons, de plus, pas spécialement l'habitude de modifier au fil des saisons l'effectif. Nos supporters peuvent donc facilement s'identifier. La passion est là et même pour un match que je qualifierai de «normal», ils sont quand même entre 250 et 300 à nous suivre à domicile."   Il ne reste plus qu'à tenter de forcer l'exploit pour que la fête soit totale. "Et cela, ce ne sera pas moins compliqué que de caser tous nos partisans (rires).   Nous avons affronté les Waremmois la saison dernière au stade des demi-finale. Nous avions partagé l'enjeu chez nous, pour finalement être éliminés pour un but d'écart au retour. Cette fois, la configuration est tout autre. On connaît l'adversaire et tout se jouera devant notre public. Malgré tout, il y a une division d'écart entre les formations. Dès lors, ce sera du 60-40 en faveur de nos adversaires."   LE CHOC A 1030 SCHAERBEEK DECISIF?
Si ce match de Coupe de Belgique occupe toutes les conversations, il faut aussi rappeler que les gars d'Anneessens pointent à une remarquable seconde place en championnat, en Nationale 2A, eux qui proviennent de D3 et qui militaient encore en P1 voici deux saisons. "Par rapport à la campagne précédente, nous avons plus de possibilités de rotation avec neuf joueurs quasi toujours présents contre six ou sept auparavant. Malgré tout, ce sont nos voisins toujours invaincus de l'AS 1030 Schaerbeek qui mènent la danse, avec deux longueurs d'avance. Cela sera chaud jusqu'au bout et on attend avec impatience le match retour le 3 avril chez eux. Il pourrait être décisif. Actuellement, nous sommes classés en ordre utile pour les barrages, qui pourraient donner accès aussi à la D1. Si, sportivement, nous aurions le groupe pour nous maintenir à ce niveau, c'est davantage le budget à rassembler qui serait plus compliqué à trouver. Mais vu l'ampleur, les sponsors devraient nous suivre." Pour ce vendredi, Anneessens sera au complet, mais toujours sans coach spécifique depuis l'arrêt début janvier d'Alamine Saouti. "C'est Youssef Rezki et moi-même qui assurons en binôme l'intérim. Mais nous pourrions avoir une bonne nouvelle fin février, avec la reprise des rênes par Imad Akel Draoui, qui était parvenu à faire monter l'équipe de P1 en D3."

Vous souhaitez rejoindre notre club ? N’hésitez pas à nous contacter.